Protégez vous du soleil

Quelques conseils avant d’aller au soleil

1. Passif sur le transat mais actif contre le soleil !

Mettez vous à l’abri du soleil le plus possible (zones ombragées, ….). Si l’exposition solaire ne peut être évitée : évitez de vous exposer entre 12h et 16h (heures d’été), portez des vêtements et des accessoires protecteurs (lunettes avec protection latérale protégeant des UVA et UVB, chapeau à bords suffisamment larges protégeant le visage, la nuque et les oreilles…), utilisez un produit de protection solaire adapté au phototype et aux conditions d’exposition, pour les parties du corps exposées au soleil.

Attention : un jeune enfant ne doit jamais être exposé directement au soleil.

pharmacie2. Appliquez correctement votre protection solaire

Règle n°1 : Appliquez le produit avant l’exposition, de manière uniforme sur toutes les surfaces du corps découvertes.

Règle n°2 : Renouvelez les applications et particulièrement en cas d’exposition prolongée et/ou après s’être baigné, essuyé ou après avoir transpiré.

Règle n°3 : Appliquez le produit en quantité suffisante : en moyenne 6 cuillères à café pour un adulte de corpulence moyenne (2 mg par cm2 de peau)

Règle n°4 : Ne prolongez pas le temps d’exposition sous prétexte d’avoir utilisé un produit de protection solaire !

Règle n°5 : Ne réduisez pas la quantité et la fréquence d’application du produit de protection solaire sous prétexte d’avoir utilisé un indice de protection solaire très élevé !

Règle n°6 : N’oubliez pas les oreilles, les tempes, la nuque, le dos des mains et des pieds ...

Règle n°7 : Même s’il y a des nuages, les UV passent à travers : utilisez votre protection solaire !

3. Adoptez une protection solaire adaptée

a) Quel est votre phototype ?

b) Quelles sont les conditions d’exposition ?

c) Quelle catégorie de protection ?

4. Déchiffrez l’étiquetage de votre crème solaire

a) Le SPF, protection anti UVB

Le facteur de protection solaire ou SPF (Sun Protection Factor) indique le niveau de protection du produit contre les dommages induits par les UVB, principalement contre le coup de soleil. Ce facteur est exprimé sous forme d’un indice numérique (ex : 10, 20, 30, 50+, …). 50+ indique que le facteur supérieur à 50. Le SPF ne garantit pas une protection contre les autres effets néfastes des UV.

b) La protection anti UVA

La protection minimale contre les UVA a un coefficient qui correspond au moins au 1/3 du SPF

indiqué sur l’étiquetage. La protection minimale est indiquée par l’industrie cosmétique au niveau de l’étiquetage par le logo UVA entouré d’un cercle.

En résumé :

5. Surveillez la validité de votre protection solaire

http://www.moncotefille.net/wp-content/images/santee/emballages/PAO.gif Le schéma avec couvercle détermine la période à respecter après l’ouverture du flacon : par exemple : 6m indiquera qu’il ne faut plus l’utiliser après 6 mois.

6. Il y a du soleil, mais aussi des moustiques ?

Attention si vous utilisez également un antimoustique : les crèmes solaires diminuent l’efficacité des répulsifs antimoustiques cutanés. Appliquer d’abord la crème solaire puis appliquer le répulsif antimoustiques 20 minutes plus tard.

Pour en savoir plus : les UVA et les UVB

Les rayons ultraviolets exposent à un risque de deux types de cancer : les carcimomes, cancers qui touchent la couche superficielle de l'épiderme, et les mélanomes, tumeurs malignes qui se développent sur les mélanocytes, que l’on trouve dans la peau, les muqueuses, mais aussi les yeux. De plus, ils peuvent provoquer des lésions oculaires très sérieuses et accélérer la formation de cataractes.

Ils exposent également aux coups de soleil (UVA et UVB), au vieillissement de la peau (UVA) avec apparition et développement de rides et de taches brunes.

Pour retenir : B de UVB comme « Bronze » mais aussi B comme « Brûle ». Les UVB stimulent la production de mélanine, donnant le teint hâlé. Mais attention le bronzage ne protège que très faiblement des effets nocifs du soleil (sa protection ne dépasse pas une protection de SPF 6). Une peau bronzée est peut-être moins sensible aux coups de soleil mais ne protège pas contre le risque de cancer. Même bronzé, il faut continuer de se protéger.

De même, les séances d’UV en cabine de bronzage ne préparent pas la peau au soleil et ne sont pas recommandés car ils accentuent le risque cancérigène.

Aucun produit de protection solaire ne permet actuellement de garantir une protection

intégrale contre l’ensemble des UV. Une crème solaire indice 2 n’arrête que 50 % des UV, un indice 20 en stoppe 94 %, un indice de 60 en laissera encore passer 2 %. On ne peut donc pas dire que la crème solaire empêche de bronzer.

La protection solaire à utiliser devra donc agir suffisamment sur les UVA et les UVB. Attention aux produits dits « solaires ». Les produits autobronzants et les accélérateurs de bronzage (Monoï, graisse à traire…) n’assurent aucune protection contre les UVA et les UVB !

Sources : Afssaps, Recommandations de bon usage des produits de protection solaire à l’attention des utilisateurs, juillet 2011; http://www.prevention-soleil.fr/

Juillet 2013

Retrouvez d’autres conseils sur notre site www.pharmacie-lannion-ker-uhel.com

Actualités

Ouverture de la pharmacie

La pharmacie est ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h45 à 19h30 et le samedi 8h30 à 12h30 et de 13h45 à 18h.


Lire la suite

Gardes

En dehors des heures d'ouverture, retrouvez la pharmacie la plus proche de chez vous au 3237 ou sur www.3237.fr


Lire la suite